Publié le 30.08.2020

Joshua Schopfer, 21 ans, remporte la SYZ Translémanique en Solitaire 2020

  • La 47è édition de la SYZ Translémanique en Solitaire s’est disputée ce week-end sous un ciel plombé, dans des conditions légères à modérées. Le genevois Joshua Schopfer, à la barre de Spirit Of…, s’est imposé au temps compensé tandis que le vaudois François Thorens, skipper de Cellmen TBS, a remporté le classement en temps réel.

    Pas moins de cent régatiers ont disputé ce week-end la SYZ Translémanique en Solitaire, l’une des grandes classiques lémaniques, organisée par la Société Nautique de Genève. 

    La course s’est disputée dans des conditions variées et complexes, sous un ciel bas et humide. Le vent est généralement resté modéré, mais il a soufflé quasiment sans discontinuer et certains concurrents ont relevé des pointes à 20 noeuds au coeur de la nuit noire.  

    Arrivé 20è en temps réel à bord du Surprise Spirit Of… après 19 h 12’ de navigation, Joshua Schopfer, 21 ans, remporte la course en temps compensé. Déjà vainqueur en Surprises l’an passé, il devance Guillaume Girod (Mordicus) et Alain Widmann (Dorlotte).

    « Je suis très heureux de cette victoire », a-t-il déclaré. « C’était une course très difficile mentalement et au niveau stratégique. Il a fallu rester très concentré jusqu’à la dernière minute afin d’éviter les pièges, qui étaient nombreux hier! »

    Vainqueur de la course en temps réel, le vaudois François Thorens, skipper de Cellmen TBS, a franchi la ligne d’arrivée à minuit 40. Mal parti, il a ensuite bénéficié de la vitesse de pointe de son voilier ainsi que d’un retour gagnant, plus au sud que ses adversaires directs. « J’ai fait ma course sans trop me préoccuper des autres; j’ai bénéficié de la simplicité de mon voilier, et de sa vitesse pour prendre la tête », a-t-il expliqué. 

    François Thorens devance le Psaros 33 Eole 7, skippé par Nicolas Baudu, et MSC, barré par Nicolas Groux, principal animateur du début de course avec Jacques Emery. 

    « La SYZ Translémanique en Solitaire est une course difficile, exigeante physiquement, compliquée au niveau stratégique, qui sacre les régatiers les plus complets et polyvalents », a déclaré Christophe Amberger, le nouveau président du Comité d’organisation. « Je suis heureux de voir qu’un jeune de 21 ans a remporté la course. Le nombre de concurrents demeure stable, puisqu’il est fixé à 100, mais la moyenne d’âge est très clairement en baisse et c’est une bonne chose. »

    Classement au temps compensé:

    1. Spirit Of…, Joshua Schopfer, 19h12’07’’
    2. Mordicus, Guillaume Girod, 19h27’41’’
    3. Dorlotte, Alain Widmann,

     

    Classement en temps réel:

    1. Cellmen TBS, François Thorens, 15h10’39’’
    2. Eole 7, Nicolas Baudu, 16h30’28’’
    3. MSC, Nicoas Groux, 16h42’24’’

Dernières actualités de la SYZ Translémanique en solitaire

Top