Publié le 01.09.2019

Patrick Girod, vainqueur de la SYZ Translémanique en Solitaire 2019 en temps réel

  • Le skipper de Raijin s’est imposé après 17 heures de navigation, avec 28 minutes 47’ d’avance sur son sister-ship, le Psaros 33 Petrel barré par Arnaud Gavairon. 

    La 46è édition de la SYZ Translémanique en Solitaire s’est disputée dans une  grande variété de conditions, avec un vent quasiment absent lors du départ, des brises thermiques lors de l’après-midi puis un vent de sud-ouest parfois appuyé la nuit de samedi à dimanche. Ces conditions variées et complexes ont sacré l’un des meilleurs régatiers du Léman; le genevois Patrick Girod, skipper du Psaros 33 Raijin, déjà vainqueur en temps réel l’an passé.

    « Peu avant la bouée de Villeneuve, je me suis retrouvé au coude à coude avec Petrel, et nous avons navigué groupés jusqu’à Evian sur le chemin du retour », a raconté Girod au terme de la course. « C’était une régate très intense. Je pense que j’ai mieux géré les transitions, et c’est ce qui m’a permis de distancer Arnaud. Je suis très content de cette victoire » 

    Deuxième sur la ligne d’arrivée, Arnaud Gavairon, sur le Psaros 33 Petrel, a en effet offert une formidable résistance à Girod. « Mais au large d’Evian, il a mieux géré la transition avec le sud-ouest que moi. J’étais vraiment cramé, c’était très physique. Mais c’était une régate très belle et je suis très content. » 

    Cinquième sur la ligne d’arrivée Pro Yachting remporte la classe TCF 1 tandis que IKI, barré par Andrei Bals, s'impose en TCF 2.

    Joshua Schopfer (Mirabaud 1) a mené toute la course dans la classe des Surprises, devant Guillaume Girod (Mordicus) et François Séchaud (Paprika). A quatre heures du matin, il navigue aux côtés de Dee Caffari, en tête de la classe des Grand Surprise devant Flash (Maurice Gay) et La Mobilière (Beat Möckel).

    Rappelons que la SYZ Translémanique se dispute en temps compensé. Le grand vainqueur de la course sera connu en cours de journée, lorsque tous les concurrents auront franchi la ligne d’arrivée. Tous les participants, et les vainqueurs de chaque classe, seront célébrés lors de la remise des prix dimanche à 18h00. 

    Une trentaine d’abandons sont signalés pour l’instant (4 heures du matin).

Dernières actualités de la SYZ Translémanique en solitaire

Top