Publié le 31.08.2019

Lutte à couteaux tirés entre Raijin (Patrick Girod) et Petrel (Arnaud Gavairon)

  • En tête à la mi-parcours, le tenant du titre est sérieusement menacé par un autre Psaros 33, Petrel, barré par Arnaud Gavairon. François Bopp, sur le Psaros 40 Marguerite Cashmere, est troisième. 

    Les trois leaders de cette SYZ Translémanique en Solitaire sont très nettement dégagés, et possèdent plus de cinq kilomètres d’avance sur leur poursuivant direct. 

    Derrière, et dans les autres classes, la lutte fait rage. La plus acharnée semble se dérouler chez les TCF 2, avec un trio inséparable depuis le départ constitué de 50èmes Hurlants, Zénitude, et Ici Samsic, tous trois sur le chemin du retour. 

    En Surprise, Joshua Schopfer (Mirabaud 1) devance Guillaume Girod (Mordicus) et François Séchaud (Paprika) depuis la mi-journée, et navigue parmi des voiliers nettement plus performants. Très belle performance de ces trois "petits" parmi les grands.

    Chez les Grand Surprise, Maurice Gay (Flash), Jennifer Schlup (Isis) et André Haenggeli (Blue Moon) se succèdent en tête, tandis que Dee Caffari, l’ambassadrice de cette SYZ Translémanique, se rapproche de plus en plus de la tête de course après un départ difficile. 

    Enfin, RedX et Grain de Sel dominent le classement des TCF 3, tandis qu’en TCF 1, Pro Yachting, auteur du meilleur départ ce matin, confirme sa forme. Trois Toucans sont par ailleurs encore en course, et Wetzet devrait être le premier à la marque du Vieux-Rhône. 

    D’après Philippe Jeanneret, les cellules orageuses qui se sont développées dans les Alpes sont restées trop éloignées du Léman pour générer de la vaudaire. Quelques petites rafales inoffensives sont néanmoins encore possibles dans le haut lac.

    En revanche, le courant de sud-ouest annoncé depuis hier se rapproche comme prévu, et devrait franchir la chaîne du Jura à partir de 22h00. Des averses de pluie sont attendues, et le vent va se renforcer sur le Léman, de direction sud-ouest. Il devrait souffler entre 15-25 noeuds selon les endroits, rafales possibles jusqu’à 28 noeuds. 

    Après une accalmie temporaire, le vent pourrait se lever à nouveau aux alentours de 1h00 du matin selon les modèles.

    Prudence à tous les régatiers, préparez-vous bien, équipez-vous, nourrissez-vous bien et anticipez la situation à venir!

Dernières actualités de la SYZ Translémanique en solitaire

Top