Publié le 01.09.2018

Patrick Girod, sur Raijin, remporte la 45è édition de la SYZ Translémanique en Solitaire dans des conditions d’anthologie

  • Le skipper genevois, 10ème de la Mini-Transat 2015, s’est imposé devant le vainqueur du Vendée Globe 1992-93 et Jean-Pierre de Siebenthal. La course s’est disputée dans des conditions splendides. 

    La 45è édition de la SYZ Translémanique en Solitaire restera dans la mémoire de tous les concurrents. Disputée sur le « grand » parcours, entre la Société Nautique de Genève, le Vieux-Rhône et retour, elle a vu la victoire du genevois Patrick Girod à bord du Psaros 33 Raijin en 8h17’30’’, à moins d’une heure du Ruban Violet, le record du parcours Genève - Le Bouveret et retour en monocoques en équipage !

    Girod devance le vainqueur du Vendée Globe 1992-93 Alain Gautier (Fujin) de huit minutes et Jean-Pierre de Siebenthal (Joker) de 42 minutes. Le podium en temps réel est constitué à 100% de voiliers Psaros 33 construits à Genève, par Jean Psarofaghis. A noter, en guise de comparaison, que ce dernier avait remporté le Bol d’Or 2016, disputé par une belle Bise, en 08:44:14, soit 27 minutes de plus que Girod. Mais avec un équipage d’une dizaine de personnes!

    « Je suis très heureux de cette victoire. Les conditions étaient superbes, même si le vent ne s’est pas levé aussi fort que je pensais », a déclaré le vainqueur. « C’était aussi un beau duel avec Alain Gautier, et je suis très content de l’avoir battu. C’est vrai que de laisser le vainqueur du Vendée Globe derrière donne de la valeur à cette victoire! J’avais envie d’une course dans des conditions soutenues et mon voeu a été exaucé. »

    Les traits marqués mais heureux de sa deuxième place, Alain Gautier tenait à rendre hommage au vainqueur: « Il a fait une très belle course, et n’a quasiment pas commis d’erreurs. Il a bien mérité cette victoire. Je me suis battu à fond, mais j’ai eu un petit souci d’hydraulique à l’aller, au large d’Yvoire, par ma faute. Puis, sur le retour, je suis parti en vrac, le voilier s’est couché et j’ai laissé beaucoup de forces dans la bataille. Je n’ai dès lors rien pu faire pour essayer de revenir sur Patrick. »

    Derrière ces trois ténors, la lutte fait encore rage sur le Léman, avec notamment Nicolas Baudu (Eole 7) et  David Pertuiset (Darnetal), des voiliers qui ne sont habituellement pas à pareille fête et dont le classement démontre la valeur de leurs skippers!

    Apsara (Pascal Cattaneo) mène la catégorie des Grand Surprise tandis que Nelson Mettraux, sur Sophies, est en tête de la catégorie Surprises. Le tempo est extrêmement élevé pour tous les concurrents, qui disputent une course intense et très physique. 

    Rappelons que le classement principal de la SYZ Translémanique en Solitaire est établi au temps compensé. Il faudra donc attendre la fin de la course pour connaître le classement final.

    Classement en temps réel: 

    1) Patrick Girod, Raijin, 8h17’30’’.

    2) Alain Gautier, Fujin, 8h30’19’’

    3) Jean-Pierre Ziegert, Joker, 8h59’56’’

Dernières actualités de la SYZ Translémanique en solitaire

Top