Publié le 30.08.2015

Alain Hostettler est le vainqueur final de la SYZ Translémanique en Solitaire

  • Après plus de 29 heures de course (temps réel de navigation), le vainqueur final de la SYZ Translémanique en solitaire 2015 est Alain Hostettler, sur le 6.5m SI Nicolas. Ce résultat est établi en temps compensé : un multiplicateur du temps réel calculé, notamment, en fonction de la taille de bateau et de la surface des voiles.

    - La 42ème édition de la SYZ Translémanique en solitaire a été remportée par Alain Hostettler et son 6.50m SI Nicolas. Le navigateur réalise le parcours Genève-Lutry-Genève en 29 heures. Le classement final est établi en temps compensé, en fonction du temps de course et du rating attribué à chaque bateau.

    « Le Vendée Globe du Léman » comme l’a baptisé Michel Desjoyeaux lors de la cérémonie d’ouverture, a réservé des conditions très légères aux 110 participants. Le Psaros 40 mené par le genevois Jean Psarofaghis est le premier bateau à avoir passé la ligne d’arrivée ce matin à 6:30 ; récit complet à découvrir dans le premier communiqué du jour ici.

    «  Je suis très content de cette victoire, avec un bateau construit en 1955  »

    explique le vainqueur Alain Hostettler d’Ouchy. « J’ai eu beaucoup de plaisir, malgré la fatigue après des longues heures de navigation. La SYZ Translémanique est une course très intéressante que j’adore, j’y participe depuis 15 ans ! »

    Le vainqueur en Surprise Yannick Preitner (Luc Voile-Forum EPFL) revient sur cette longue course : « C’était long, il faisait très chaud et la bagarre était intense chez les Surprise », il s’agit de la plus grande classe représentée avec 37 marins au départ. « Ma victoire s’est jouée avant la Pointe à la Bise, j’ai joué la côté française avec Signaterre et le vent a tourné favorablement pour nous. Je n’ai pas dormi de la course, hormis quelques micro siestes involontaires ! » Vainqueur en Toucan, Valentin Berner (Aquarius) est exténué au terme des 27 heures de course.

    «  J’ai bien navigué et me suis fais plaisir ! On était presque toute la course arrêtés, c’était dur mentalement et physiquement. Les nombreuses manoeuvres à faire seul sous un soleil de plomb étaient très éprouvantes !  »

    Six ambassadeurs étaient invités à participer à la fête, qui s’est tenue dans des conditions typiquement lémaniques. « Le Vendée Globe c’est plus simple » plaisante Michel Desjoyeaux (Luthi F10). Alain Gautier (Psaros) revenait pour la troisième fois : « Nous avons été particulièrement gâté avec la lumière de la pleine lune cette nuit, un peu moins avec le vent ! Chaque édition que j’ai fait a été différente, mais je n’avais pas prévu une course si longue. » Bertrand Delesne (Maki) a eu beaucoup de plaisir : « C’était une course magnifique, mais le lac est vraiment difficile pour ceux qui ne connaissent pas bien la région! » Marc Thiercelin, David Raison et Patrick Girod se sont chacun battus dans leurs classes respectives.

    En marge de la compétition s’est tenue la première édition de la Junior Translem’ samedi. Une course réservée aux navigateurs de moins de 15 ans qui naviguaient en Optimist sur un parcours longue distance entre l’OMC et Versoix. Arnaud Grange de la Société Nautique de Genève s’impose en près de quatre heures de navigation - une première édition réjouissante pour les prochaines années !

    Soutenue par son fidèle partenaire la banque SYZ, la solitaire lémanique incontournable tire une conclusion très positive de sa 42ème édition. Le nouveau président de la manifestation Jean-Luc Lévêque vous invite à réserver les 27 et 28 août 2016 pour la prochaine édition !

Dernières actualités de la SYZ Translémanique en solitaire

Top